Energies : les mesures pour l’hiver 2022

Dans cet article, Vanny SA vous explique pourquoi les prix des énergies fluctuent énormément en ce moment.

Pourquoi les prix augmentent ?

Les prix de l’électricité et du gaz sont étroitement liés. L’électricité est produite et consommée par des centrales électriques alimentées au gaz. Comme la demande de cette énergie a augmenté dans le monde, le prix de l’électricité a également augmenté.

Par exemple, la hausse actuelle du prix de l’électricité est liée à plusieurs choses :

  • L’augmentation du prix du gaz et le risque d’un arrêt des importations de gaz russe (les marchés anticipent la baisse des livraisons de la Russie)
  • Production réduite d’énergie nucléaire (la découverte de corrosion a entraîné l’arrêt des réacteurs, calendrier des maintenances retardé par la crise sanitaire)

Les différentes aides :

Le bouclier tarifaire prolongé en 2023

Avant l’adoption des boucliers tarifaires en Europe, la France a été l’un des premiers pays à le mettre en place. En effet, les pays européens eux aussi, sont obligés d’instaurer des amortisseurs pour contenir les risques de tensions sociales. Outre le plafonnement des hausses de prix, il y aura une méthode plus ciblée sous la forme de chèques énergie envoyés aux 12 millions de ménages les plus démunis à partir de 2023.. 

Un nouveau chèque énergie

Qui peut bénéficier de ce nouveau chèque énergie ? En septembre, le gouvernement a annoncé l’initiative du chèque énergie, qui permettra d’aider 40 % des ménages les plus démunis, soit 12 millions de personnes.

Selon le site du Service Public :

    « Le chèque énergie est attribué sous conditions de ressources. Pour pouvoir en bénéficier, le revenu fiscal de référence (RFR) annuel de votre ménage doit être inférieur à 10 800 €. »

Pour l’obtenir, vous n’avez rien à faire. C’est l’administration fiscale, et non vous, qui détermine qui peut en bénéficier.

Des aides pour les entreprises

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, a indiqué que les petites et moyennes entreprises (PME) de moins de 10 employés et dont le chiffre d’affaires est inférieur à deux millions d’euros continueront à avoir accès au tarif réglementé avec le bouclier tarifaire. 

Pour les entreprises les plus énergivores, le dispositif européen actuel ne fonctionnant pas et étant trop complexe, il serait revu dans son entièreté. 

A partir du début de 2023, la hausse des prix de l’énergie se fera davantage sentir, même si l’essentiel continuera à être assumé par les dépenses publiques. Après une hausse des prix limitée à 4 % en 2022, le gaz et l’électricité augmenteront ainsi de 15 % l’année suivante.

Une solution ?

Le bois et le pellet restent, malgré les hausses des prix des énergies, les solutions de chauffes parmi les moins couteuses du marché !

Pour vos foyers et même pour vos entreprises, Vanny peut étudier la faisabilité d’un nouvel équipement à bois ou à pellets ! C’est la garantie de voir baisser votre facture de chauffage ! 

Notre structure possède la certification Qualibois et pourra vous aider pour accéder aux aides possibles pour ces types de chauffage ! Consultez notre article à ce sujet !

À LIRE ÉGALEMENT