Nettoyage et entretien inserts à bois

L’insert à bois se salit très rapidement, un nettoyage régulier est donc essentiel afin de garantir une utilisation optimale et un entretien plus facile.
SA Vanny, spécialiste en cheminées, inserts et poêles vous propose sa méthode en 5 étapes pour rendre votre foyer propre. 

L’entretien commence par l’utilisation de bon bois. En effet, un insert offrira un rendement plus élevé et s’encrassera moins s’il est alimenté en bois bien sec (taux d’humidité ne dépassant pas 20%). Le bois vert produit en fait, lors de sa combustion, des déchets qui peuvent encrasser les parois et le conduit d’évacuation de la fumée.

Gants de nettoyage

1 – Le nettoyage systématique du cendrier

Pour nettoyer l’insert de votre cheminée, commencez par vider ses cendres, après vous être assuré que le feu est complètement éteint et afin que l’appareil ait un bon tirage. Vous pouvez vaporiser les cendres avec de l’eau pour éviter qu’elles ne volent. Videz ensuite le cendrier à l’aide d’une pelle et d’un seau en métal. Retirez la poussière résiduelle avec un aspirateur.

2 – Le nettoyage de la vitre et des parois

La vitre doit être nettoyée à chaque fois qu’elle est un peu sale afin d’éviter des salissures profondes et difficiles à enlever. Cela devrait être fait sur une surface froide. Vous pouvez utiliser des détergents spécialement développés pour les inserts et éliminant la suie sans rayer le verre en préservant les autres éléments de l’appareil. 

Pour les adeptes des solutions naturelles, le vinaigre blanc est une bonne alternative. Le bicarbonate de soude dilué dans l’eau chaude élimine aussi efficacement la suie. La cendre elle-même est également un excellent nettoyant. Il suffira de l’étaler sur une peau chamoisine ou un chiffon et de l’étaler en essuyant doucement la surface du verre. 

En ce qui concerne les parois, des nettoyants spéciaux récurent le goudron, la suie et tous les autres résidus. Utilisez une brosse dure pour retirer les incrustations profondes.

3 – Le nettoyage des grilles de ventilation 

Ces grilles doivent être propres en permanence. Brossez-les régulièrement dans le but de déloger la poussière qui s’y dépose.

4 – Le contrôle régulier du ventilateur

Sur certains équipements, un ventilateur est installé afin d’optimiser la dissipation thermique. La poussière peut l’obstruer avec le temps et altérer son mécanisme.

Par conséquent, il est important de la retirer à l’aide d’un simple pinceau au moins 2 fois par an. Vous devrez également lubrifier le moteur et les pâles pour assurer un fonctionnement correct.

5 – Le ramonage, impératif pour éviter les incendies de cheminée

Le conduit d’évacuation des fumées doit toujours être propre pour assurer un bon tirage et garantir une utilisation sécurisée. Un ramonage doit donc être effectué 2 fois par an, y compris une fois durant la période de fonctionnement de l’appareil. Cette opération doit être confiée à un spécialiste qui vous délivrera un certificat de ramonage à conserver pendant 2 ans en tant que preuve d’un bon entretien des équipements en cas de sinistre.

À LIRE ÉGALEMENT

Congés d’été

CONGES D’ETE Fermeture annuelle Nos magasins seront fermés pendant la période estivale 2021 du 01 au 15 août. Nous ré-ouvrirons aux

Lire la suite